Haïti-Rép. Dominicaine : Solidarité de syndicats mondiaux avec les travailleurs déchus de leur nationalité dominicaine

P-au-P, 20 déc. 2013 [AlterPresse] — 24 structures du mouvement syndical continental américain expriment leur solidarité avec les « travailleuses et travailleurs dominicains d’ascendance haïtienne, ainsi que leurs organisations syndicales et sociales », touchés par la décision de déchoir de leur nationalité dominicaine, adoptée le 23 septembre 2013 par la cour constitutionnelle dominicaine, selon une résolution institutionnelle dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Le séminaire – organisé à Port-au-Prince, du 3 au 5 décembre 2013, par la Confédération syndicale des Amériques (Csa) et la Confédération syndicale internationale (Csi), autour du thème « un long chemin vers le travail décent » – a été l’occasion idéale pour se positionner face à cet arrêt.

A Sao Paolo, le 8 novembre 2013, le conseil exécutif de la Csa a tenu à « condamner, de manière énergique et radicale, la violation des droits de la personne qui, dans la pratique, donne lieu au récent arrêt du tribunal constitutionnel de la République Dominicaine ».

Le mouvement syndical exige, du gouvernement dominicain, un engagement ferme et rapide, pour éviter une « crise humanitaire » contre la population touchée par l’arrêt.

Le 23 septembre 2013, la cour constitutionnelle dominicaine a publié un arrêt rendant apatrides des centaines de milliers de nationaux dominicains d’ascendance étrangère.

Une levée de boucliers mondiale s’est, depuis lors, manifestée contre cette décision, qualifiée de raciste et de xénophobe.

La Confédération de travailleurs haïtiens (Cth), la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (Ftq), la Confédération générale du travail (Cgt, France) et la Confédération des syndicats chrétiens (Csc, Belgique) sont parmi les structures signataires de la résolution prise début décembre 2013.

Entre autres, on retrouve : « Central Unica dos Trabalhadores (Cut, Brésil) », « Entè sendikal premye me Batay ouvriye (Espm Bo) », « Confederación nacional de unidad sindical (Cnus, République Dominicaine) », « Trade union congress (Tuc, Grande Bretagne) » [efd emb kft rc apr 20/12/2013 1:00]

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s