Haïti – Grèves et manifestations ouvrières pour exiger un salaire minimum

Article de Lutte Ouvrière: “...Voilà que tous ces soutiens de la bourgeoisie et la bourgeoisie elle-même se rendent compte brusquement que les travailleurs sont indispensables au fonctionnement de leurs entreprises, que tout s’arrête quand les ouvriers sont en grève. Et pourquoi ceux et celles qui constituent le moteur de la production, qui génèrent des millions et de millions de profits dans l’exécution de ces commandes ne peuvent-ils pas avoir le minimum vital, c’est-à-dire les 500 gourdes par jour ?

Advertisements
Link | This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s