Position de la Centrale Démocratique Martiniquaise des Travailleurs

07_11poster-21_solidarity-handshake

Le Secrétariat général de la CDMT a pris connaissance de la lutte engagée par nos frères et sœurs d’Haïti pour un salaire minimum de 500 gourdes.

Après une réflexion sérieuse, la lutte a pris une dimension nouvelle avec des manifestations qui se répètent.

Comme tous les travailleurs du monde, celles et ceux d’Haïti ont le droit de défendre leurs conditions d’existence, d’exiger un prix décent pour la « vente de leur force de travail » et le rôle des organisations syndicales est d’encadrer vaillamment ce légitime combat.

La CDMT exprime sa totale solidarité avec les camarades mobilisé-e-s, dénonce la répression qui semble la seule réponse des autorités et s’engage à populariser cette mobilisation en Martinique

PA LEVE LANMEN ANLE KANMARAD NOU !

ZANMI KANMARAD TJENBE RED PA MOLI !

 

Philippe Pierre-charles

Centrale Démocratique Martiniquaise des Travailleurs

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.